Accueil > Le domaine > Historique du domaine

Historique du domaine

Le domaine appartient à la famille Avi depuis l’arrivée d’Italie des arrière grands-parents en 1926.

A l’époque, ce n’est qu’une toute petite exploitation de 19 ha mais déjà productrice de vin pour la consommation familiale et surtout de raisin de table ( chasselas, muscat).

    • .En 1969, 15 are de merlot sont plantés pour améliorer la qualité du vin.
    • .En 1972, installation de mon père, 27.50 ares de cabernet franc sont plantés. La production dépasse la consommation familiale et le commerce du vin se développe.
    • .En 1979, suivant les conseils de la chambre d’agriculture, 70 ares de tannat sont plantés pour apporter la structure des futurs vins ( le muscat est arraché).
    • .En 1982, 30 ares de cabernet sauvignon sont plantés pour améliorer la qualité.
    • .En 1985, 63 ares sont plantés (½ cabernet sauvignon, ½ merlot).
    • .En 1986, achat de 1ha 90a en Buzet et arrachage des 2 ha de chasselas.
    • .En 1987, Baccalauréat Professionnel viticulture/œnologie de Christophe Avi à Carcassonne.
    • .En 1989, achat de 2ha 20 ares en Buzet.
    • .En 1991, Christophe obtient son BTS viticulture oenologie à Bordeaux (mention).
    • .Le 02 juin 1992 installation de Christophe Avi en association avec ses parents sous forme sociétaire Gaec du Bois de Simon. Dans la même année, entrée de Christophe Avi au Syndicat de défense des vins du Brulhois et des vins de Buzet.
    • .En 1993, plantation de la 1ère vigne de Christophe Avi :
17 ares en Buzet. Le tout en cabernet sauvignon
50 ares en Brulhois.
    • .En 1994, seront plantés :
34 ares en Buzet. Le tout en cabernet sauvignon
20 ares en Brulhois.
    • .En 1995, seront plantés :
33 ares en Buzet. Le tout en cabernet franc
1ha en Brulhois.
    • .En 1997, seront plantés :
34.81 ares en Buzet Le tout en merlot
98 ares en Brulhois 50 ares cabernet franc et le reste en merlot
    • .En 1999, seront plantés :
72.78 ares en Buzet 59.67ares en merlot et le reste en cabernet sauvignon
69 ares en Brulhois 15.40 ares en merlot et le reste cabernet sauvignon

La construction d’un nouveau chai se fera la même année.

    • .En 2000, seront plantés :
34.58 ares en Buzet Le tout en cabernet sauvignon
1ha14ares en Brulhois 18.75ares merlot, 30.40 ares cabernet franc, 64.85 ares en cabernet sauvignon.

La 1ère mise en bouteille Réserve Laclède du millésime 1998 se fera cette année-là pour un total de 4500 bouteilles.

    • .En 2001, évolution de la production de bouteilles en Réserve Laclède : 6500. Production de vin rosé en bouteille : 1400.
    • .En 2002, 10 000 bouteilles Réserve Laclède seront produites et 1800 en rosé. Cette même année, 2ha 41a de vignes en Brulhois seront prises en fermage (1ha32a en merlot et 1ha09a en cabernet sauvignon).
    • .En 2003, seront plantés :
57.42 ares en Buzet Le tout en merlot
1ha en Brulhois ½ tannat* et ½ Cot*

* le choix de ces 2 cépages tient compte des facteurs de production de l’appellation et surtout du choix de produire un vin aux caractéristiques différentes du classique assemblage merlot/cabernet.

Cette même année, 1800 bouteilles des Combes seront produites : vin rouge issu d’un élevage traditionnel.

    • .En 2004, seront plantés :
55.96 ares de cabernet franc en Buzet.

fait le 26 décembre 2009 par Christophe Avi